La fête du PTB et de Médecine pour le Peuple interdite par le PS à Seraing ? Inacceptable !

Mardi 17h. C’est l’effervescence à la maison médicale de Médecine Pour le Peuple Seraing. Pour beaucoup, la tête est déjà à la fête des gens d’abord de samedi soir, que Médecine Pour le Peuple organise avec la section du PTB Seraing. Tout à coup, un homme fait irruption dans la salle d’attente et dépose une enveloppe sur le comptoir de la salle d’attente. Il part sans dire un mot.

Le contenu de cette lettre ? Le voici : « Le conseil d’administration du Jardin perdu estime avoir été trompé sur l’identité de l’organisateur de votre manifestation et a décidé de ne plus vous accorder la location de la salle et d’annuler le contrat susvisé ». Le courrier est signé, mais il est impossible de déterminer l'identité du signataire car il n’y a pas un seul nom indiqué dans ce courrier.

C’est un coup dur. Car ce mardi, plus de 300 Sérésiens se sont déjà inscrits et ont payé leur repas pour le barbecue du samedi soir. Des dizaines de familles ont déjà annoncées qu’elles allaient participer à la fête l’après-midi avec les animations comme le tournoi de pétanque, le tournoi d’échecs, les stands d’associations, le château gonflable pour les enfants. Ou tout simplement pour prendre le soleil.

« Nous avons cru au début à une blague », raconte Damien Robert, « mais on nous a confirmé que c’était bien une décision prise par le Conseil d’administration ». Dans le Conseil d’administration de cette salle, on retrouve entre autres Alain Mathot, bourgmestre de Seraing, Francis Bekaert, président du CPAS de Seraing et Franca Bertocchi, directrice gérante de la maison serésienne.

Damien Robert poursuit : « Le conseil d’administration affirme qu’il apprend, à moins de 5 jours de l’événement, que la fête est organisée conjointement par la maison médicale MPLP-Seraing et la section locale du PTB. Et il reproche aux organisateurs d'avoir signé le contrat au nom de Médecine Pour le Peuple sans mentionner le PTB. C’est complètement absurde. Premièrement, cette fête a déjà eu lieu dans la même salle l’année dernière selon les mêmes dispositions contractuelles sans que cela ne pose le moindre problème. Deuxièmement, l’événement public et toute la mobilisation autour mentionnent publiquement les deux organisateurs dont le lien de proximité est connu ouvertement. Il est en effet de notoriété publique que Médecine pour le Peuple est une initiative du PTB et que ces deux organisations ont toujours étroitement collaboré, notamment dans l’organisation de cette fête annuelle.»

La fête aura bien lieu dans la salle … ou dans le parc !

Pour Muriel Krammisch, médecin généraliste à la Maison Médicale et conseillère communale PTB, « cette interdiction est aussi un manque de respect pour tous les membres, les sympathisants du Parti et les patients de la Maison Médicale qui ont contribué à organiser cette fête qui est une tradition à Seraing ». Damien Robert rebondit : « Plus de 300 personnes ont déjà payé leur repas du soir et des dizaines de familles ont prévu de passer la journée dans le parc du jardin Perdu pour profiter des animations pour enfants et des nombreuses autres activités qui sont prévues dès 15h. Cette interdiction est une gifle à l’immense majorité des Sérésiens qui sont attachés aux valeurs de démocratie et de pluralisme politique. Nous n’allons pas nous laisser faire. »

Médecine Pour le Peuple et le PTB ont décidé de faire appel contre la décision. « Nous ne pouvons accepter cette interdiction », explique Damien Robert, « c’est pourquoi nous avons envoyé en urgence une requête pour demander aux propriétaires de revenir sur leur décision absurde ». Et Muriel Krammisch de rajouter : « Nous espérons que le bon sens va reprendre le dessus et que le conseil d’administration va revenir sur sa décision ».

D’ores et déjà, le PTB et Médecine Pour le Peuple annoncent que la fête sera maintenue. « Si le conseil d’administration revient sur sa décision, nous organiserons la soirée dansante dans la salle. Si par contre il continue à s’entêter, nous transformerons notre journée en une fête populaire pour les familles toute l’après-midi dans le parc du Jardin Perdu où nous installerons des infrastructures pour faire la fête, jouer, manger, boire, s’amuser et se détendre à l’extérieur sous un grand soleil », explique Damien Robert. Et ce dernier de conclure : « Cette décision est d’autant plus incroyable que le PS y organise régulièrement des activités, comme des soirées électorales ou le déjeuner du 1er mai de la section du PS de Seraing. Cette salle n’est pas la propriété privée du Parti Socialiste. En démocratie, le pluralisme politique et la liberté d’expression sont des obligations, pas des options ».