Le PTB ne veut plus de pub à Liège mais des panneaux publics d'affichage

Intervention de Sophie Lecron, cheffe de groupe PTB+, concernant l'appel d'offre pour la mise à disposition, le placement et l'entretien de mobilier urbain - conseil communal de Liège 20 décembre 2016

 

Mr le Bourgmestre, 

Que dire de plus que ce que nous avions déjà discuté en avril dernier ? Le cahier des charges est presque identique à celui que nous avions débattu malgré ces modifications que vous venez de nous exposer.

Partir pour de nouveau 15 ans de privatisation de l'espace public est un gâchis. Gâchis puisque nous pourrions imiter Grenoble et sortir de cette privatisation de l'espace public, en imaginant une réappropriation de cet espace par nos concitoyens, par les associations de notre ville. Mais non. Voilà un beau cadeau pour JC Decaux, quasi monopole dans le secteur de la publicité. Ce marché est taillé sur mesure pour cette multinationale qui gère déjà la publicité dans plus de 3 700 villes de plus de 10 000 habitants dans le monde, avec un chiffre d'affaire de près de 3 milliards de dollars. Jamais un tel pouvoir de communication n'a été dans les mains d'une aussi grande société privée. 

Je l'avais dit, je le redis, je ne trouve pas normal qu'un service public soit dépendant des publicités pour fonctionner. Or, des abribus, c'est l'ABC de la garantie d'un service au public. Faire rentrer des sous pour les sous ne peut pas être l'aspect principal de cet appel d'offre, comme c'est le cas ici puisque 50% des critères de sélection seront l'argent rentrant. 

D'autant plus, comme je vous l'avais déjà fait remarqué, ces abribus sont mal conçus, il pleut à l'intérieur, je vous invite à tenter l'expérience. 

Nous avions demandé des panneaux publics pour le monde associatif et syndical, pour les petits commerces du coin, mais je ne demande qu'à être détrompée, je ne vois pas de modifications à ce sujet. Nous vous avions pourtant plusieurs fois interpellé et nous avions rentré un amendement pour même financer ces panneaux dans chaque quartier de Liège avec la dernière année de rentrée via JCdecaux, … Et aucune nouvelle de vous à ce sujet.

Le PTB ne peut pas approuver ce choix de la majorité en faveur du city marketing, ce n'est pas notre conception du droit pour tous à la ville et nous voterons donc contre.

 

Le PTB intervient chaque année pour demander que la Ville change son approche envers la publicité sur son territoire :