Paradis Express, menace pour les habitants du quartier des Guillemins ?

Le projet immobilier Paradis Express, prévu pour 2020 sur l’esplanade qui fait face à l’actuelle Tour des Finances, provoque de nombreuses critiques.

D'abord, par rapport au PRU initial, les six bâtiments construits sur l'ilot D augmentent de 36% la superficie de bureaux, comportent des logements où cela n'était pas programmé et sont bien plus hauts que prévu. Ils vont priver d’ensoleillement l’esplanade actuelle, ce qui est le comble pour un espace public.

D’autre part, la mobilité pose question. Ce quartier, comme l’ensemble de notre Ville, est déjà saturé de voitures ventouses, et ce jusqu’à Cointe, suite au manque d’emplacements de la Tour des Finances. Le projet d’un parking de 357 places ne suffira pas au nombre de voitures que le promoteur tente d’attirer (au moins 735 personnes). Encore une fois, on prend le problème à l’envers sans penser à des solutions de parkings en périphérie avec navettes. Enfin, la fermeture de l’axe rue de Serbie – rue de Sclessin va tout bloquer dans les deux zones du quartier. Comment s’assurer que la circulation restera fluide avec un passage actuel de 950 véhicules par heure, auquel il faudra ajouter au moins 200 du Paradis Express ?

Ne nous leurrons pas, nous ne pensons pas que ni la Ville ni Fedimmo, le promoteur du projet, ne voudront revenir sur la mouture actuelle. Et ce malgré des réclamations parmi les 150 riverains présents à la réunion du 07 juin dernier. En effet le projet est trop avancé pour qu’il soit encore modifié de manière significative et il y a trop d’intérêts en jeu! Le PPP que vous avez initié avec Fedimmo s’apparente moins à un win-win pour tout le monde qu’à un Win For Life pour Fedimmo.
Il s’agirait donc de demander une contrepartie.

Ma question est donc la suivante :

  • Liège manque cruellement de logements publics, les autorités communales doivent donc prendre leur responsabilité pour en atteindre les 10% auxquels la Ville s’était engagée et en exiger à chaque nouveau projet immobilier un certain nombre pour le Logis Social ou la Maison liégeoise. Ce projet immobilier haut de gamme n’en prévoit aucun. Allez-vous demander à Fedimmo la cession d'une part de ces 170 appartements ?    

 

Sophie LECRON,

Pour le groupe PTB+

Intervention au conseil communal du 26 juin 2017