À propos du PTB Liège

À propos du PTB Liège

Liège, avec son fleuve qui la traverse du sud au nord, avec ses coteaux qui la verdissent. Liège et son histoire industrielle, Liège rebelle, Liège inter/culturelle, Liège chaleureuse, Liège festive. Liège, notre Cité ardente.

Et pourtant lentement mais sûrement, Liège nous appartient de moins en moins. Depuis bientôt 30 ans, la majorité PS-cdh a choisi une toute autre option que celle de partir des besoins de sa population. Alors que 40 000 de nos concitoyens vivent sous le seuil de pauvreté, les autorités communales décident d’investir dans des projets immobiliers bling bling plutôt que dans des projets sociaux.

Se loger dans de bonnes conditions reste un droit inaccessible pour une majorité d’entre nous. Alors que 50% des liégeoi.se.s sont locataires, aucune politique sérieuse de contrôle des loyers n’est mise en place. Le parc des logements sociaux représente 6% des logements disponibles, soit 4% sous les quotas de la région wallonne. En plus d’être sous ce quota, la Ville voit son nombre de logements publics diminuer depuis des années. Ainsi les tours de Droixhe ont été démolies sans plan pour reconstruire le nombre de logements qu’on allait y perdre.

En matière de bonne gouvernance et de démocratie également la politique de la majorité laisse à désirer. Les 18 446 liégeoi.se.s qui avaient participé à la campagne Liège capitale culturelle 2015 se souviennent encore comment les autorités communales ont balayé d’un revers de main cette magnifique mobilisation citoyenne. En matière de mauvaise gouvernance, le sommet fut atteint cette année 2017 avec le scandale Publifin. Dossier scandaleux qui, outre le fait d’avoir dévoilé les pratiques du monde politique traditionnel qui préfère “se servir au lieu de servir”, fut une belle démonstration de ce qui se passe lorsqu’on commence à diriger des entreprises publiques, non plus comme un bien commun mais plutôt comme des entreprises privées dont le but est de faire du profit. Tout le monde a bien vu les dégâts de cette gestion libérale de nos intercommunales: des services de moins bonne qualité rendus au public, des travailleurs mis sous pression, l’enrichissement personnel de leurs dirigeants… Et pourtant, notre bourgmestre Willy Demeyer, un des architecte du montage Nethys & Co persiste et signe, il ne voit pas le problème de gérer des entreprises publiques comme des entreprises privées!

Ce n’est pas de ce genre de politique dont les liégeoi.se.s ont besoin. Nous exigeons le droit à la Ville pour tou.te.s les liégeoi.se.s. Le droit de disposer de notre ville, de nos espaces publics, de nos espaces culturels, de nos espaces professionnels, de logements, de services publics de qualité...

Lors des dernières élections communales de 2012, le PTB est entré pour la première fois dans le conseil communal de Liège avec deux conseillers communaux, Raoul Hedebouw et Sophie Lecron, et avec un conseiller CPAS, François Ferrara. Depuis cinq ans, nous essayons de porter la voix de la rue, de porter les revendications des citoyen.ne.s, de ce qui se passe sur le terrain et dans les quartiers dans le conseil communal. Il s’agit là de notre vision de la démocratie, du rôle des élus et du travail dans les conseils communaux.

C'est ainsi, par exemple , que nous avons pu bloquer les autorités communales qui voulaient rendre obligatoire les conteneurs à puce pour les déchets. Ce qui aurait eu comme conséquence, comme on l’a vu à Seraing ou à Herstal, une augmentation de la taxe déchets pour la population. C'est encore, suite à un travail de terrain au contact de la population, que nous avons obtenu l’installation de toilettes publiques dans les plus gros parcs et plaines de jeux pendant les périodes estivales.

Nous avons également relayé plusieurs combats de citoyen.enne.s et d’associations de terrain dont celui victorieux contre le projet de liaison de l’E313 à la Citadelle qui allait défigurer tout un quartier et des zones vertes.

Au PTB, nous voulons changer les choses avec les gens. Ce n’est que lorsque de nombreuses personnes se réunissent que nous pouvons peser sur le cours des choses et inverser la logique libérale en cours. Nous avons besoin de vos talents, rejoignez nous et construisons ensemble une ville meilleure.

 

Sophie Lecron, présidente du PTB Liège et cheffe de groupe au conseil communal.

 

 

 

Prêt à remplir cette enquête?