Droit à l’énergie accessible à tous

Pour une nouvelle SOCOLIE du 21eme siècle produisant de l’énergie 100 % liégeoise, écologique et peu chère.

Constats

10 ans après la libéralisation du marché de l’énergie, notre énergie a été vendue aux multinationales comme Electrabel & EDF Luminus: ces multinationale européenne ne pensent qu’à une seule chose, c’est à la maximalisation de leur profit. Raison pour laquelle les prix s’envolent. Le prix de l’électricité a augmenté de 44% en 5 ans, celui du gaz même de 55 %. De plus en plus de familles sont exclues par leur fournisseur car elles ne pouvaient payer leur facture. Il est grand temps que nous (re)prenions notre propre sort énergétique en main. Des besoins de base comme le chauffage et l’éclairage sont trop importants pour être abandonnés à la loi de la jungle du marché libre.

Pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi. La ville de Liège avait auparavant sa propre société productrice d’énergie: la Socolie. Elle s'est fondue ensuite dans la SPE (Société productrice d'électricité). La SPE est née en 1978 du regroupement de plusieurs petits producteurs (des communes et des villes comme Seraing) ainsi que des intercommunales comme la Socolie (Société Coopérative Liégeoise d'Electricité). Aujourd'hui, la SPE a été racheté par la multinationale EDF en 2009 et est connu sous le nom de EDF Luminus.

Vision PTB+

Le PTB+ plaide pour une société publique productrice énergétique liégeoise qui produit elle-même de l’énergie verte et qui peut la revendre moins chère à sa population. Des coopératives comme Eco Power en Flandre pratiquent déjà cette manière de faire à petite échelle. Nous voulons que la ville de Liège fasse de même à plus grande échelle pour tous ses habitants. De cette manière, les liégeois – et les services communaux – recevront de l’énergie moins chère et resteront indépendant d’Electrabel.

De plus, une telle société publique pourra également investir dans l’isolation et les économies d’énergie. Une telle entreprise communale sera bénéfique pour les gens, pour l’environnement, pour les caisses de la ville et pour l’emploi.

Avec la remise sur pied d’une Socolie du 21ème siècle, on renoue avec une tradition de production d’énergie publique.

Quels seront les avantages de cette « Socolie » ?

  1. L’énergie coûtera moins chère. Les ménages et petites entreprises qui achètent leur énergie auprès de grandes multinationales comme Luminus, Electrabel, Nuon ou Essent, paient déjà de trop depuis des années. Les actionnaires de ces grandes entreprises exigent un retour capital de 15 %. C’est ce mécanisme entre autre qui mène à l’augmentation des prix. Parce qu’une société publique se satisfait de rendement beaucoup moindre avec une marge bénéficiaire honnête, le prix de vente de cette énergie est moins cher.
  2. C’est plus pratique. Celui qui veut trouver un fournisseur moins cher doit se frayer un chemin dans la jungle des tarifs et des publicités. Celui qui veut vraiment trouver le tarif moins cher doit changer chaque année de fournisseur. Auprès d’une société publique, il ne faudra plus changer sans cesse de fournisseur. Chacun aura la garantie d’avoir l’énergie la moins chère et produite de la manière la plus durable.
  3. C’est NOTRE énergie. Avec une société publique, nous gardons notre énergie dans nos propres mains. Et ce, d’une manière indépendante d’une grande multinationale énergétique. Avec cette société énergétique, nous soutiendrons une production locale, durable et verte d’énergie. Le soleil et le vent appartiennent à tout le monde. Il est donc logique que ce soit la collectivité, les gens et les communes, qui en profitent.
  4. C’est plus durable. Nous déciderons nous mêmes d’investir dans de l’énergie durable. Nous ne dépendrons plus de la bonne volonté d’une multinationale pour se faire. En prenant nous-mêmes les leviers énergétiques en main, nous pourrons oeuvrer à faire de Liège une ville neutre d’un point de vue climatique. Si l’on doit attendre du secteur privé la reconversion énergétique, on pourra encore attendre longtemps.
  5. C’est plus démocratique. Des multinationales comme Electrabel ou EDF Luminus ne se préoccupent pas trop de la participation citoyenne. Le seul droit qu’on a est de changer de fournisseur mais pour le reste, pas question de participation au sujet de la fixation des prix ou des priorités d’investissement. Par contre, ce serait possible avec une société publique. Nous prônons une élections directe du conseil d’administration avec 2 fois / an une justification des choix faits devant des assemblées générales citoyennes.
  6. C’est meilleur pour les finances de la ville. Actuellement, la ville de Liège est toujours cliente auprès de Luminus. En produisant sa propre énergie, la ville de Liège ne dépendra plus des prix fixés par ces grandes multinationales. Cela permettra d’opérer des économies substantielles. Rien qu’à cause des hausses de prix de l’année passée, la ville de Liège a du dépenser 3.6 millions d’euros en plus en 2011.

Mais n’est ce pas utopique comme proposition ?

Non, des sociétés publiques productrices d’énergie existe à l’étranger, même dans un marché de l’énergie libéralisé. A Munich, l’entreprise « Stadtwerk » fournit du courant, de l’eau et de l’électricité. Aux Pays-bas, il existe de telles sociétés publiques à Veendaal et Apeldoorn. Même aux Etats-Unis il y a des centaines de sociétés locales productrice d’énergie qui livre de l’électricité à 46 millions de ménages. La société SMUD en Californie en est le meilleur exemple.

Propositions du PTB+

  1. Mise sur pied d’une « Socolie du 21ème siècle », une société publique de production énergétique.