Des liégeois vivent sous tente dans des parcs. A quand un plan pour une ville zéro-SDF ?

A quelques jours de l'ouverture de la saison hivernale et alors que Liège connaît sa première vague de froid de l'année, le PTB souhaite remettre en débat l'urgence d'un plan concret pour avancer vers une ville zéro-SDF. Liège a enterré 44 personnes mortes dans la rue ces deux dernières années. Le nombre de personnes sans-abri ne cesse d'augmenter. Il est vraiment temps de prendre à bras le corps les problèmes de grande précarité dans laquelle vivent certain.e.s liégeois.es. David Ambrosio, nouveau conseiller communal PTB, interpellera le collège ce lundi à propos notamment de la multiplication des camps de tentes dans les parcs de Liège et de la nécessité d'un plan ambitieux pour une ville zéro-SDF.

Interpellation de David Ambrosio, conseiller communal PTB, ce lundi 17 décembre 2018

Monsieur le bourgmestre, nous sommes à 4 jours de l’hiver. Si les festivités battent déjà leur plein sur le marché de noël, à Liège ce n’est pas la fête pour tout le monde.

Une petite vingtaine de personnes vivent dans un « camp » de fortune installé dans le parc de la chartreuse. J’ai pu rencontrer il y a quelques semaines des résidents de ce camp ainsi que des bénévoles qui y organisaient un repas. Des gens formidables donnent de leur temps pour venir en aide aux personnes vivant là (elles étaient 19 au moment de mon passage) en collectant vivres et vêtements, matériel de cuisine, de chauffage… bref le minimum permettant de survivre avec un tant soit peu de dignité.
D’autres « campements » de diverses tailles existent ailleurs, à Saint-Léonard au bout de la rue du Banneux où quelques tentes accueillent dans des conditions plus que précaires 8-9 personnes, il y en a un à Xhovémont et un autre en bord d’Ourthe notamment.

Le phénomène de grande précarité n’est pas nouveau à Liège. Et le nombre de personnes vivant dans la rue ne cesse d’augmenter à cause des politiques d’austérité appliquées à tous les étages de la maison Belgique. La Ville de Liège, avec son règlement mendicité, est occupée à gommer la présence des sans-abri en rue et à les chasser du centre-ville… Ce qui explique plus que probablement l'apparition assez récente de ces camps. D’autres villes démontrent pourtant qu’une autre politique est possible. En Finlande ou encore au Canada, plusieurs villes se déclarent zéro-SDF avec une politique active et financée de « Housing First » alliant le financement du relogement à l’accompagnement social. Cela ne s’est pas fait en quelques mois, mais cela a commencé en tous les cas par se fixer cet objectif ambitieux, établir un plan et consacrer les financements nécessaires pour mettre en œuvre ce plan.

Je sais que le Relais Social au Pays de Liège a déjà établi son plan « Grands Froids » mais je sais aussi que 44 personnes SDF sont mortes en rue ces deux dernières années et qu’on estime le nombre de personnes SDF à quelque 700 personnes, 450 étant « suivies » par le CPAS de Liège. Les capacités d’accueil d’urgence sont clairement insuffisantes même si elles atteindront cette année 106 lits en abris de nuit et maisons d’accueil.

Mes questions sont donc :

  1. Quel accompagnement social est organisé pour les personnes ayant choisi de s’installer en tente dans les parcs de Liège ? Quelles propositions de relogement formule la Ville de Liège ?
  2. Quelles mesures à court-terme seront prises pour augmenter le nombre de place d’accueil d’urgence ?
  3. Quelles mesures structurelles seront prises, notamment en termes de financement, pour fonder une véritable politique de « Housing First »  et avancer vers une ville zéro-SDF ?

David Ambrosio
Conseiller communal PTB


Montrer 2 réactions

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Moulet Bow
    a commenté 2018-12-18 19:48:26 +0100
    Triste réalité 😓
    Qui pant en nez de chacun,
    Les gilet jaune feront peut-être bouger les choses 🤞
    Juste qu’il face leurs barrages er si les forces de l’ordre les attaques inutilement, qui s’en prenne aux matériels et autres de
    l’état 🇧🇪____ou ____🇫🇷
    Et non des citoyens 😉
  • Karin Legrand
    a commenté 2018-12-18 01:15:03 +0100
    Merci pour cet intervention auprès de la ville de Liège un combat très difficile contre les dirigeants pour nous les associations qui s’occupe depuis des années des amis de la rue et des camps…

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?