Motion du PTB en soutien aux jeunes mobilisés pour le Climat #YouthForClimate

Ce lundi 4 février, la cheffe de groupe PTB au conseil communal de Liège, a défendu une motion pour soutenir activement les jeunes mobilisés pour le climat. Elle a notamment insisté auprès du pouvoir organisateur communal de ne pas sanctionner les élèves qui se battent pour leur avenir et l'avenir de la planète.

Motion de soutien à « Youth For Climate », introduite par le groupe PTB pour le conseil communal du 4 février 2019

Considérant que :

1) Le 14 décembre dernier, lors du dernier jour de la Conférence de l'ONU sur le climat (COP24), une jeune suédoise de 15 ans, Greta Thunberg, a fait face aux représentants des 196 pays présents, rejointe ensuite par une trentaine d’élèves, pour réclamer aux dirigeants des actions contre le changement climatique. « Ce que nous faisons ou non aujourd’hui affectera ma vie tout entière et celle de mes enfants et petits-enfants. Ce que nous faisons ou non aujourd’hui, ma génération n’aura pas le pouvoir de revenir dessus. [...] Notre civilisation est en train d’être sacrifiée pour qu’un tout petit nombre de personnes aient la possibilité de continuer à amasser d’énormes profits. Notre biosphère est en train d’être sacrifiée pour que les gens riches des pays comme le mien puissent vivre dans le luxe. C’est la souffrance de beaucoup qui paye pour l’opulence de quelques-uns. [...] Nous sommes à court d’excuses et de temps. Nous sommes venus ici pour vous informer que le changement s’annonce, que cela vous plaise ou non », a prévenu la jeune fille. Avant de conclure : « Le vrai pouvoir appartient au peuple. »

2) Greta Thunberg est devenue célèbre après avoir commencé à manifester, seule, chaque semaine, devant le parlement suédois. « Certains disent que je devrais plutôt être à l'école, mais pourquoi étudier pour un futur qui n'existera peut-être pas, quand personne n'essaye de sauver ce futur ? », explique-t-elle. Elle a poursuivi sa grève tous les vendredis après la COP24.

3) Le hashtag #FridaysForFuture ou #ClimateStrike s'est vite répandu dans le monde où des écoliers et collégiens font également grève de l'école le vendredi pour réclamer des actions contre le changement climatique.

4) En Belgique, deux lycéennes ont à leur tour appelé à faire une grève des écoliers le jeudi 10 janvier en donnant rendez-vous à 10h30 à Bruxelles pour manifester pour le Climat. 3000 élèves de tout le pays étaient présents à l’appel de « Youth for Climate ». Un appel similaire a été lancé pour le jeudi 17 janvier et le jeudi 24 janvier avec un succès grandissant et des actions locales auront encore lieu la semaine prochaine à Liège et dans de nombreuses villes et communes.

5) Ces élèves ont mieux compris leurs cours de sciences que de nombreux responsables politiques et en ont tiré les conclusions qui s’imposent. Ils méritent notre soutien. Ils ne doivent pas être sanctionnés pour s’être absentés des cours. Leur absence aux cours est largement justifiée par l’enjeu climatique pour lequel ils manifestent. Leurs actions doivent être considérées comme une « sortie climat » comme il existe d’autres sorties scolaires.

Sur base de ces éléments, le conseil communal de Liège réuni en sa séance du 4 février :

  • Apporte son soutien à la jeune génération d’activistes climatiques qui s’organisent et manifestent avec « Youth For Climate » ;
  • Décide que dans l’enseignement communal liégeois, aucune procédure de sanction (ni disciplinaire ni au niveau des points et des tests) ne sera entamée dans le cadre de la participation des élèves aux manifestations et autres actions de grève pour le climat.

Sophie Lecron
Cheffe de groupe PTB


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?