Prêt à agir?

Dernières mises à jour

Récit des négociations du PTB avec le PS à Liège ou l’espoir déçu d’une gauche de rupture

Les négociations à Liège en vue de former une nouvelle majorité à la Violette ont été rompues unilatéralement par le PS. Le PTB a rencontré le PS à deux reprises les 16 et 25 octobre. Dans une ambiance respectueuse, le PTB a pu acter des convergences souvent formelles mais aussi quelques divergences essentielles. Le PTB a avancé neuf propositions et un plan fiscal avec lesquels il espérait convaincre le PS de changer de cap. Malheureusement, le PS a choisi ce mardi 30 octobre de débrancher la prise des négociations avec le PTB pour envisager d’autres coalitions plus traditionnelles. Découvrez les feuilles de route des négociateurs du PTB et les raisons de cet espoir déçu d’une gauche de rupture.

Réaction du PTB à la rupture unilatérale par le PS des négociations à Liège

Convoqué à une dernière réunion ce mardi 30 octobre, le PTB a pris acte de la rupture unilatérale par le PS des négociations en vue de former une majorité à la Ville de Liège. Le PTB regrette que les échanges constructifs n’aient pas abouti à un accord de majorité. A l’issue de nos deux réunions de négociations, nous avions acté quelques divergences mais aussi un certain nombre de convergences. Le PTB est venu avec un cahier de revendications de 9 propositions concrètes et un plan fiscal alternatif et n’est donc pas venu avec 100 % de son programme. La division du salaire du bourgmestre ne figurait d’ailleurs pas en tête de ces revendications. Les priorités du PTB avaient pour but de rompre avec les politiques du passé qui ne répondaient pas aux urgences sociales, environnementales, éthiques et démocratiques. Ce signal n’a malheureusement pas été entendu.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?