Prêt à agir?

Dernières mises à jour

Programme provincial du PTB Liège - Octobre 2018

Le PTB dépose des listes complètes dans les 10 districts provinciaux avec 56 candidats décidés à secouer la Province. Nous voulons nous battre pour une province sans profiteurs, une province démocratique avec des institutions transparentes et participatives. Nous voulons une province avec des services publics renforcés et un enseignement de qualité accessible à tous. Nous défendons une province en transition écologique avec la fondation d’une société coopérative citoyenne et publique de production d’énergie renouvelable. Nous défendons une province de culture progressiste, populaire et accessible avec notamment des musées gratuits. Nous refusons les politiques d’austérité suivies par les partis traditionnels et défendons une province sociale qui prend soin des jeunes comme des aînés.

Le PTB dépose des listes complètes dans tous les districts pour les élections provinciales 2018 en province de Liège

Le 14 octobre prochain, tous les habitant.e.s de la Province de Liège pourront voter pour la liste numéro 4, la liste PTB. Le parti de gauche présente des listes complètes dans les 10 districts de la Province. « 56 candidats prêts à secouer la Province », précise Rafik Rassaa, tête de liste dans le district de Liège et conseiller provincial sortant. « La Province a été salie par le scandale Publifin / Nethys et il est grand temps qu’elle retrouve un fonctionnement démocratique et éthique irréprochable. Malgré la pression citoyenne et médiatique, il n’y a pas eu de profonde remise en question des politiques néolibérales qui ont mené aux pratiques de self-service et d’enrichissement personnel dans le chef de plusieurs élus provinciaux. Stéphane Moreau est toujours à la manœuvre dans les structures de Nethys et il peut compter sur des soutiens sans faille dans les partis traditionnels. Pour le PTB, la privatisation larvée de l’intercommunale publique Publifin est définitivement à rejeter. A ceux qui rêvent d’une multinationale liégeoise cotée en bourse, nous demandons de s’en aller. Nous voulons des intercommunales publiques citoyennes 3.0 transparentes et démocratiques. Des entreprises de citoyens pour les citoyens, soumises à un contrôle démocratique direct, avec des conseils d’administration élus, des représentants des associations d’utilisateurs, des représentants syndicaux et de la société civile, et des citoyens directement élus. » ajoute le conseiller provincial.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?