Actualités

Le PTB demande à la Province de Liège de s'engager avec les communes dans la construction de refuges pour femmes battues

A l'occasion de la session budgétaire de la Province de Liège, la conseillère provinciale PTB Catherine Lacomble est intervenue pour demander à l'institution provinciale de s'engager avec les communes dans la construction de refuges pour les femmes victimes de violence. Le collège PS-MR a répondu qu'il était illusoire d'imaginer un refuge dans chaque commune mais qu'elle interrogerait les acteurs de terrains sur les besoins des victimes en matière de refuge. Le PTB ne manquera pas de requestionner la collège provincial à ce sujet. Voici le texte complet de l'intervention de Catherine Lacomble.

Colère des usagers et des travailleurs des TEC à Liège : le PTB insiste pour accélérer la réception d’une subvention spéciale

Les usagers comme les travailleurs des TEC sont furieux. Ce mardi 22 octobre, ce ne sont pas moins de 73 services qui seront supprimés sur 6 lignes différentes. « Cela devient insupportable pour nombre d’usagers » réagit la conseillère communale PTB Céline Fassotte. « Des travailleurs se font menacer de réprimandes ou de licenciement à cause de leur arrivée tardive répétée. Des étudiants ratent des cours ou ne sont plus admis dans les auditoires à cause des retards. La fiabilité de l’usage des bus est mise à mal et beaucoup renoncent à les prendre et à se rendre au centre-ville. Centre-ville où les commerçants s’inquiètent déjà avec les travaux pour leur chiffre d’affaires. Et avec tout cela, des chauffeurs sont pris à partie et subissent la colère de certains usagers alors qu’ils n’y sont évidemment pour rien. Bref, la situation est chaotique et il faut une réaction urgente de la direction des TEC. Le PTB demande une dotation spéciale pour les TEC de Liège-Verviers pour pallier aux urgences et aux conséquences des différents chantiers, dont celui du tram. »

Sophie Lecron sur la hausse des taxes à Liège : les Liégeois ne sont pas des vaches à lait

Au conseil communal de ce lundi 21 octobre 2019, l'augmentation des taxes décidée par le collège PS-MR était soumise au vote. La cheffe de groupe PTB, Sophie Lecron, a pris la parole pour défendre le portefeuille des Liégeois.es et une taxation juste qui respecte notre environnement. L'échevine libérale Christine Defraigne a été rappelé à ses contradictions, elle qui rejette la responsabilité sur Intradel et qui s'offusquait il n'y a pas si longtemps de l'augmentation du précompte immobilier. Voici le texte de son intervention

Enodia/Nethys : casser les ventes et refuser les nouveaux administrateurs pour préserver nos intercommunales publiques

Ce lundi 21 octobre le conseiller communal Raoul Hedebouw interpelle le collège du 2e actionnaire d'Enodia, à savoir la Ville de Liège. Il demande notamment au collège PS-MR de casser les ventes des filiales de Nethys et de refuser la nomination des trois nouveaux administrateurs, grands patrons liégeois avec de forts conflits d'intérêts en vue.

Les usagers et les travailleurs des TEC sont furieux. Que peut faire la Ville de Liège ?

Céline Fassotte interpelle ce lundi 21 octobre le collège communal de la Ville de Liège pour relayer la colère de nombre d'usagers et de travailleurs des TEC. Face à une situation devenue insupportable, la Ville de Liège doit interpeller la tutelle de la région, prendre des mesures pour fluidifer le trafic, voire s'engager à financer temporairement le remplacement urgent de certains bus.

Pour le retour d’un service bancaire minimum dans le quartier de Sainte-Marguerite

Le quartier Sainte-Marguerite est l’objet d’une rénovation urbaine depuis la fin des années 90 et est considéré comme quartier en difficulté ou ZIP/QI (zone d'intérêt prioritaire-quartier d'initiatives) depuis 1995. Pourtant les opérations de rénovation urbaine qui se succèdent se sont accompagnés d’une certaine désertion des services de proximité dans le quartier. Depuis juin dernier, le quartier ne compte plus aucune distributeur automatique de billets ni aucun service bancaire. Le PTB demande le retour d'un service bancaire minimum dans le quartier.

Le PTB s’oppose à la décision du collège PS-MR d’augmenter la taxe-poubelles à Liège de 18 à 50 %

Le PTB a pris connaissance ce samedi de la décision du collège communal de la ville de Liège - un an après son élection - de procéder à une augmentation significative de la taxe-poubelles ou taxe urbaine dans toutes ses formes. De 140 à 165€ pour les ménages et de 85 à 100€ pour les isolés, cela représente une augmentation de 18 %. Les sacs jaunes vont également coûter plus cher en passant de 1€ pièce à 1,50€ soit une augmentation de 50 %. Sophie Lecron, cheffe de groupe PTB au conseil communal réagit «  Nous ne comprenons pas que les Liégeois soient toujours considérés comme des vaches à lait. La collecte et le traitement des déchets doivent redevenir un véritable service public au service du public. L’application du coût-vérité est contraire à toute prise en compte de la réalité financière des ménages liégeois. Le PTB ne compte pas laisser passer cette décision et mobilisera la population liégeoise pour une collecte et un traitement des déchets qui respectent l’environnement et le portefeuille des Liégeois. Les noces de coton du collège PS-MR s'annoncent épineuses pour les Liégeoises et les Liégeois. »

Déménagement de la clinique Saint-Jospeh : quel avenir pour le développement de l’îlot Légia dans le quartier Sainte-Marguerite

Ce lundi 30 septembre Sophie Lecron, cheffe de groupe PTB au conseil communal de Liège, a interpellé le collège PS-MR pour savoir quel quel avenir était réservé à l’îlot Légia dans le quartier Sainte-Marguerite suite au déménagement de la clinique Saint-Joseph. Elle a notamment réitéré le souhait de voir enfin sortir de terre des logements sociaux et publics dans ce quartier populaire de Liège. La réponse du collège s'est résumée à une défense de son Master-Plan avec un engagement aussi vague qu'insatisfaisant de 500 à 600 logements publics et (surtout) privés. Compte-rendu des échanges.

Dans cinq ans, 4910 familles liégeoises seront toujours en attente d'un logement social

Ce lundi 30 septembre le collège PS-MR a présenté sa déclaration de politique communale du logement. Une déclaration qui « ambitionne de construire 90 logements publics (oui 90!!!) sur cinq ans alors que 5000 familles liégeoises sont en attente d'un logement social. », a réagi la cheffe de groupe PTB Sophie Lecron. Elle a invité le collège PS-MR à assumer ses choix et à arrêter le ping-pong du renvoi des responsabilités au gouvernement wallon PS-MR-Ecolo. Quelques bon points ont néanmoins été relevé : l'activation de la réquisition douce des logements inoccupés, la lutte contre la précarité énergétique, le financement des audits énergétiques et les deux mois de garantie locative pour les bénéficiaires du CPAS. Le logement reste néanmoins le parent pauvre de l'action du collège avec un budget insuffisant pour répondre aux besoins des Liégeois en logements accessibles et durables. Voici le texte complet de son intervention.

Plan Stratégique Transversal de la Ville de Liège : la marchandisation de la ville se poursuit

Ce 30 septembre le conseil communal de Liège débattait du plan stratégique transversal de la majorité PS-MR. C'était l'occasion pour Sophie Lecron, cheffe de groupe PTB, de défendre une toute autre vision de l'investissement public et une vraie priorisation des politiques sociales et du logement social et public. Tout en apportant son soutien à plusieurs actions concrètes défendues notamment par le PTB dans son programme, la cheffe de groupe a mis en garde contre les incohérences de la politique de stationnement et les dangers de mobilité à deux vitesses par l'instauration d'une zone basse émission. Enfin, en termes démocratiques, elle a rappelé que le budget participatif - s'il constitue une avancée - reste en-deça de ce que l'on peut attendre pour impliquer toute la population dans les quartiers. Voici son intervention dans son intégralité.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?