A Rocourt, les habitants de la Cité Merckx (partie de la Maison liégeoise) n'en peuvent plus

Les familles de la Cité Sergent Merx à Rocourt n’en peuvent plus de la gestion des travaux qui ont lieu actuellement. Voici l'interpellation de notre conseiller communal David Ambrosio en vue du conseil communal de ce lundi 26 octobre.

"Plusieurs logements de transit, dans lesquels les familles doivent vivre le temps des travaux, sont dans un état pitoyable. Des mégots et des canettes remplissent les armoires, les murs et les chambranles de portes sont arrachés.
La rénovation elle-même est problématique : carrelages mal mis ou pas complètement, anciens tuyaux toujours présents sous les nouveaux, trous dans les portes, plaintes écorchées, etc.

Autre inquiétude importante des familles : la présence de conteneurs dans la cour centrale dont un contiendrait des déchets et de l’amiante et qui serait uniquement protégé par une bâche ?

Face à tous ces problèmes, les locataires sont livrés à eux-mêmes, ils ne peuvent en référer à personne. S’ils ont le malheur de prendre contact avec la Maison Liégeoises on leur répond qu’ils n’ont qu’à aller voir ailleurs. Cette situation ne peut plus durer. Les locataires ont droit au respect.

Donc, mes questions :

  • que comptez-vous faire pour garantir la qualité de la rénovation des appartements, passés et à venir?
  • qu’allez-vous faire pour garantir des logements de transit décents ?
  • quelle réponse apportez-vous aux inquiétudes des locataires concernant l’amiante ?
  • que comptez-vous faire pour que la Maison Liégeoise soit à l’écoute des problèmes de ses locataires et communiquent mieux avec eux sur l’état d’avancement des travaux ?"

Envie d’agir avec le PTB ?