Coronavirus : le PTB demande la mise en place urgente de points d'échange de bons pour les sacs poubelles jaunes et biodégradables dans tous les quartiers de Liège

Face au problème de la pénurie de sacs poubelles à Liège, le PTB demande à la ville de trouver des solutions en urgence et d'organiser des distributions dans chaque quartier. Voici notre communiqué de presse. 

Le problème de pénurie de sacs poubelles grandit. Le PTB demande à la ville de mettre sur pieds des points de dépôts, que ce soit assurer l'ouverture des points habituels, les renforcer, ou en créer de nouveaux. La responsabilité de la ville est d'assurer aux citoyens un accès aux sacs poubelles de déchets ménagers, et ce en toute sécurité et en respectant les mesures sanitaires.

Sophie Lecron, cheffe de groupe PTB à Liège : « Alors que notre conseiller communal Antonio Gomez Garcia demandait ce mercredi à la ville d'ouvrir en urgence 2 points de distribution dans le quartier de Saint-Léonard, et proposait même de mettre les locaux du PTB à disposition si nécessaire, il apparaît que ce problème est présent dans plusieurs quartiers de Liège. Depuis la parution de notre demande pour le quartier de Saint-Léonard, nous avons reçus de nombreux témoignages d'habitants d'autres quartiers de Liège. Les habitants sont obligés de se déplacer « trop » loin selon les règles de confinement, et de traverser plusieurs quartiers pour trouver ces sacs. Ils ne peuvent parfois même pas utiliser les bons qu'ils reçoivent pourtant de la ville en payant leur taxe poubelle, car certaines enseignes les refusent en ces temps de covid-19 ».

La réponse de l'échevin Gilles Foret faite dans le cadre de la problématique du quartier de Saint-Léonard est insuffisante et ne répond pas aux besoins des citoyens. Pour l’échevin de l’Environnement, la proposition du PTB ne convient pas : « On ne peut pas créer des points de distribution comme ça, il y a des règles fédérales à respecter. » Il propose d’ouvrir des permanences sur rendez-vous, mais cela ne répond pas aux besoins criants des citoyens aujourd'hui. Il sous-estime tout à fait le problème.

Sophie Lecron : « Le problème est double et il faut le régler rapidement, c'est une question de service à la population et de santé publique. D’abord, faire payer les sacs alors que la taxe déchet a augmenté cette année (passant de 140 à 165 € pour les ménages et de 85 à 100€ pour les isolés) et que le prix des sacs jaunes a lui aussi augmenté (de 1€ à 1,5€ le sac) n'est pas acceptable. Les liégeoises et liégeois subissent une double augmentation dans le même temps. 

Ensuite, les autorités communales se doivent de faire respecter les mesures de confinement, d'aider la population à le faire. Or, la désorganisation incite les citoyens à faire tout l’inverse.
Des mesures doivent être prises en urgence, cela aidera les habitants à respecter le confinement et ainsi à limiter la diffusion du virus ».


Qu'on le veuille ou non, les mesures de confinement ont plusieurs conséquences sur nos déchets. Par exemple, les personnes pouvant faire du télé-travail augmentent leur production de déchets ménagers, et avec cela la demande de sacs jaunes augmente également. De plus, afin de respecter les règles de confinement, les mairies de quartier sont fermées, certains magasins ne prennent plus les bons, des points de dépôt de sacs habituellement ouverts sont fermés aujourd'hui… Il faut mettre en place une solution rapidement.


Contact presse : Sophie Lecron 0494/196681


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Envie d’agir avec le PTB ?