Coronavirus : le PTB Liège demande la réduction de 25% de la taxe déchets pour les personnes mises en chômage économique ou qui subissent une perte de revenus

Depuis le début du confinement, le 18 mars, nombre de travailleurs et de travailleuses subissent une perte de revenus, que ce soit à travers un chômage économique, une suspension de l'activité pour les indépendants, pour les travailleurs du secteur artistique et culturel, ou même une perte d'emploi. Cela a évidemment des conséquences importantes pour les ménages, qui doivent malgré tout honorer leurs paiements avec moins d'argent que d'habitude.

Sophie Lecron, cheffe de groupe PTB au conseil communal de Liège : « Nous demandons pour tous les travailleurs concernés par une perte de revenus due à du chômage économique, mais aussi pour les indépendants en perte d'activité et pouvant prétendre au droit passerelle, une réduction de 25% de la taxe déchets. Un quart de moins à payer pour un quart de l'année au moins en période de confinement, puis en période spéciale de déconfinement progressif, qui pèsera aussi lourdement sur les revenus des travailleurs. Cette réduction de la taxe pourrait intervenir, par exemple, sur présentation des documents prouvant un changement de situation.» 

Ce que le collège communal propose actuellement en terme de taxation locale pour les ménages ne va pas régler le problème, mais simplement le postposer. En ce qui concerne la taxe déchets pour les ménages, les autorités communales à Liège se sont contentées de reporter l'envoi de la facture pour tous ceux qui ne l'avaient pas encore reçue avant le 25 mars. Une partie des Liégeoises et des Liégeois ont donc déjà reçu cette facture à payer, et, pour l'autre partie, le paiement n'est que remis à une date inconnue. Dans tous les cas, les citoyens vont devoir payer cette taxe intégralement.

« Toutes les mesures susceptibles d'aider les Liégeoises et Liégeois à préserver leur pouvoir d’achat doivent être prises, notamment au niveau communal, de manière à ne pas ajouter un problème de demande au problème économique de l'offre dû à la mise à l'arrêt de pans entiers de notre économie. Couper dans le pouvoir d’achat ne fera que nous précipiter encore davantage dans une crise économique », conclut la conseillère PTB.


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Envie d’agir avec le PTB ?