Des bénévoles du PTB aident à la relance des distributions de colis aux restos du coeur à Seraing

A Seraing, les restos du coeur distribuent des colis alimentaires à plus de 600 familles. Les restos y existent depuis trente ans. Depuis trois semaines, avec l'épidémie, la distribution des colis a été interrompue, notamment parce que beaucoup de bénévoles ont plus de 65 ans. Pour de nombreuses familles, cette interruption posait de gros problèmes car les colis du resto sont la seule possibilité pour des centaines de familles de s'alimenter décemment. Les restos du coeur ont appelé à la rescousse la section du PTB Seraing qui a répondu présent.

En quelques jours, quelques réunions ont été organisées pour réfléchir aux façons les plus efficaces d'organiser la distribution sans prendre de risques sanitaires. Le PTB a pris contact avec les autorités communales qui ont livré des barrières nadars pour faciliter la distanciation dans la file pour la distribution des colis. L'équipe de Médecine Pour le Peuple Seraing a livré une boite de masques et du gel hydroalcoolique. Et une solide équipe de bénévoles du PTB s'est rendue sur place ce vendredi pour épauler l'équipe des bénévoles des restos encore en activité afin de permettre la distribution des colis.

Contrairement aux distributions en période normale, un dispositif particulier a été imaginé par les équipes avec comme point central une organisation pour qu'il n'y ait pas de contacts physiques entre les gens. Concrètement, un système pour organiser la file en extérieur a été installé, notamment avec des bandes adhésives au sol, tous les mètres cinquante. Chaque personne donnait sa carte, ses sacs et caddies, chacune à son tour, à un bénévole qui rentrait à l'intérieur des restos pour le glisser derrière au comptoir, protégé par du plexiglas. Une fois que la carte était donnée, les bénévoles des restos, aidés par ceux du PTB, derrière les étalages, mettaient la marchandise dans les sacs. D'autres bénévoles reprenaient ces sacs remplis et les mettaient au milieu de la pièce. Puis des bénévoles du PTB sortaient ces sacs dehors et les allaient les mettre dans les véhicules des gens. De cette façon, personne, à part les bénévoles, ne rentrait dans le bâtiment. De plus, les heures de distribution ont été étalées sur l'ensemble de la journée et commencées dès 8 heures, pour éviter d'avoir le moins de gens possible dans la file. Ce système, efficace et vite rodé, a permis que la distribution se relance en toute sécurité.

Damien Robert, qui a participé à la distribution déjà très tôt ce matin, a livré ce témoignage.  « Une dame à qui je portais les sacs dans sa voiture m'a dit : '' Merci beaucoup à vous, aux bénévoles du PTB et à l'équipe des restos du cœur ! Sans vous, je ne saurais tout simplement pas ce que j'aurais mangé, moi et ma fille. En plus, je suis contente, elle va avoir des gougouilles, ça lui fera plaisir ! '' Cette solidarité, ce sentiment fort de pouvoir compter les uns sur les autres, nous l'avons ressenti au plus profond de nous même avec notre équipe des bénévoles qui a travaillé main dans la main avec la merveilleuse équipe des bénévoles des restos du cœur de Seraing. Ce travail, assuré de façon sérieuse en garantissant les règles d'hygiène et de distanciation, a permis de recommencer la distribution qui a été interrompue il y a trois semaines avec le début de l'épidémie. Plus de 600 familles pourront à nouveau se nourrir décemment grâce à cette reprise des distributions de colis. Pour nous, c'était une question de principes. Respect à l'équipe des restos du cœur qui tient la barre et qui permet cette solidarité vitale depuis plus de 30 ans ! »

L'équipe du PTB se tient évidemment à disposition des restos du coeur pour aider à d'autres distributions, si le manque de bénévoles pose toujours un problème pour la distribution.


Montrer 1 réaction

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?