Enodia/Nethys : casser les ventes et refuser les nouveaux administrateurs pour préserver nos intercommunales publiques

Ce lundi 21 octobre le conseiller communal Raoul Hedebouw interpelle le collège du 2e actionnaire d'Enodia, à savoir la Ville de Liège. Il demande notamment au collège PS-MR de casser les ventes des filiales de Nethys et de refuser la nomination des trois nouveaux administrateurs, grands patrons liégeois avec de forts conflits d'intérêts en vue.

Interpellation de Raoul Hedebouw au conseil communal du 21/10/2019

Le dossier Enodia/Nethys a connu des accélérations ces derniers jours. Le gouvernement wallon a pris ses responsabilités de pouvoir de tutelle et a considéré que les ventes en cours des filiales de Nethys devaient être cassées. Sage décision.

Entre temps, la présidence du CA d’Enodia a changé de main parce qu’on a enfin compris que Madame Taregnon roulait pour le management de Nethys. Ce management est finalement viré sans indemnités même si la presse nous apprend qu'ils ont bien négocié des compensations lors du plafonnement de leurs rémunérations en 2018.

Le CA de Nethys a aussi été remanié et surprise : PS-MR-Ecolo nous remplacent trois grands patrons liégeois par trois autres grands patrons liégeois. Messieurs Levaux, Thiry et Hansen cumulent en plus de potentiels conflits d’intérêts. Monsieur Levaux est ancien patron d’Aviapartner alors que l’aéroport de Liège est propriété à 50 % de Nethys, il est aussi membre du CA de Proximus, concurrent de VOO et (ancien) actionnaire d’IPM, candidat pour racheter Vers l’Avenir. Monsieur Thiry est ancien n°1 d’Ethias, potentiel acheteur de l’Intégrale, autre filiale de Nethys et ancien patron de NRB, candidat au rachat de Win. Enfin, monsieur Hansen est ancien patron d’Electrabel, potentiel acheteur d’Elicio.

La Ville de Liège, deuxième actionnaire d’Enodia, accepte-t-elle la nomination des 3 administrateurs – messieurs Levaux, Thiry et Hansen – dans le CA de Nethys? La Ville de Liège entend-elle faire respecter la décision de la tutelle wallonne et casser les ventes en cours ?

Raoul Hedebouw


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?