La Province de Liège doit s'investir plus activement et financièrement dans les ceintures alimentaires

La conseillère provinciale PTB Marie-Christine Scheen est intervenue lors de la session budgétaire pour demander à la Province de Liège de s'investir de manière plus active dans les différentes ceintures alimentaires à Liège, Verviers et Huy. Le collège PS-MR a répondu que le contact était établi et que les soutiens n'étaient pas ponctuels. Le PTB a notamment rappelé au collège que le subside à l'asbl provinciale chargée de l'accompagnement de ces initiatives, CPL-Promogest, n'a plus été indexé depuis plusieurs années. Le groupe PTB au conseil provincial ne manquera pas de revenir sur ce sujet important de la souveraineté et de la transition alimentaires. Voici le texte complet de l'intervention de Marie-Christine Scheen.

Intervention de Marie-Christine Scheen au conseil provincial du 21/10/2019

Mesdames et Messieurs les députés,
Mesdames et Messieurs les conseillers,

Dans chaque arrondissement de la Province de Liège existe désormais une ceinture alimentaire. Avec des spécificités locales, Liège, Verviers et Huy ont désormais des structures qui coordonnent l’information, rendent visible et renforcent le maillage de tous les acteurs qui travaillent dans le domaine des circuits courts et/ou des produits locaux. Ces ceintures alimentaires ont aussi des ambitions fortes en terme de souveraineté et de transition alimentaire comme par exemple parvenir à porter la part des produits locaux et sains à 50% du panier de la consommation locale.

Ces initiatives locales et citoyennes enregistrent de plus en plus de succès mais aussi parfois quelques échecs. La liquidation de la coopérative des Compagnons de la Terre est venue nous le rappeler. Sans rentrer dans les détails de ce cas concret, il est intéressant de constater que l’accompagnement de ce genre d’initiatives par des professionnels restent une nécessité. Nous pensons que la Province de Liège, à travers les asbl paraproviniciales CPL-VEGEMAR et CPL-PROMOGEST est en capacité d’apporter cette aide.

A la lecture du budget, je constate que les subsides à ces asbl ne sont pas indexées. Dans la note de politique générale, il est précisé que le « Département veillera à renforcer la promotion des circuits courts ». Et cela grâce à 4 actions.

  • maintenir, voire augmenter le nombre important de petits producteurs présents sur le territoire provincial ;
  • rapprocher les consommateurs et les producteurs, notamment par la création de halles de distribution ;
  • étendre le réseau de distribution, déjà bien développé dans les zones à forte densité de population ;
  • développer des outils logistiques adaptés pour permettre aux TPE (Très Petites Entreprises) d’accéder à l’e-commerce et mettre la production locale « en ligne ».

Nous espérons pour notre part que le nombre de petits producteurs sera effectivement augmenté et surtout que la Province s’impliquera activement et financièrement dans les dynamiques locales de ceintures alimentaires autrement qu’en subsidiant – et ce subside est nécessaire – un festival ou un événement ponctuel.

Je vous remercie
Marie-Christine Scheen


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?