La Ville de Liège va-t-elle soutenir le personnel soignant du CHR et refuser d’appliquer la loi permettant de déléguer certains actes infirmiers ?

La semaine dernière, le gouvernement fédéral a fait voter à la hâte un projet de loi pour pouvoir déléguer des actes infirmiers à du personnel soignant non formé. Il est clair que cette mesure ne répond pas aux besoins du secteur. Voici l'interpellation prévue par le PTB en vue du conseil communal du 23 novembre. 

Le personnel de la santé voit en effet cela comme un manque de respect pour la profession. Les travailleurs affirment à juste titre que cette mesure ne répond pas à leurs besoins en financement et en personnel formé. 

Cette mesure pose donc problème à deux niveaux : d’une part au niveau de la qualité des soins qui seront fournis, d’autre part au niveau de la valorisation même du métier de soignant. Partout dans le pays, les travailleurs de la santé demandent à leur direction de ne pas appliquer ces mesures. Et c’est tout à fait possible ! En effet, à Bruxelles, la direction de l’hôpital Erasme a déjà annoncé qu’elle n’appliquerait pas ces mesures, pour le bien-être du personnel et de la patientèle, pour la qualité des soins à réaliser.

Ma question est donc :

- la ville de Liège va-t-elle soutenir les héros de cette crise, et se positionner ouvertement contre l’application des mesures du gouvernement fédéral, comme le demandent le personnel soignant et les syndicats, et comme l’a déjà fait la direction de l’hôpital Erasme à Bruxelles ?

 

Mehdi Salhi, conseiller communal PTB

Envie d’agir avec le PTB ?