Le PTB veut que tous les parkings en ouvrage soient gratuits pour les PMR

Le PTB, par la voix du conseiller communal Raoul Hedebouw, demandera au collège lors du prochain conseil communal d’entamer des négociations avec les sociétés exploitantes de parkings en ouvrage de façon à assurer la gratuité intégrale pour les personnes à mobilité réduite (PMR) à Liège.
Seulement 850 places de stationnement sont actuellement réservées aux personnes handicapées dans la ville de Liège. De plus, les personnes concernées peuvent également se garer gratuitement là où le stationnement est en principe payant dans les zones couvertes par un horodateur, à condition d'apposer leur carte de stationnement à l'avant du véhicule.

Cependant, le député liégeois s’étonne que cette gratuité soit réservée au parking de surface par horodateur, et non étendue aux places de parking en ouvrage. Pourquoi le raisonnement est-il valable en surface, et pas en ouvrage construit ? Pourtant, cette gratuité est d’application dans la plupart des villes françaises. Toute personne munie d’une carte handicapée peut demander la gratuité lors de sa sortie de parking.
« Le coût d’une telle mesure devrait être portée par les sociétés exploitantes de parking », indique Raoul Hedebouw. « Cela devrait être possible pour une société comme Interparking (exploitant les parkings de la Cité administrative et celui de l’Îlot St-Georges) qui génère un chiffre d’affaires de 437,8 millions d’€, et ce de manière récurrente. Ou encore la société MyPark qui gère les parkings de St-Lambert, Cathédrale, Magnette et Médiacité : elle brase en effet un chiffre d’affaires de 21,5 millions d’€ sur base annuelle ».
De ce fait, le PTB propose de garantir à tous les PMR la gratuité universelle de tous les parkings, y compris ceux des établissements privés, des hôpitaux comme le CHR et des parkings souterrains payants. Cette question est d’autant plus d’actualité que certaines institutions publiques reviennent elles-aussi sur la gratuité des places de parkings pour les PMR, comme ça a été le cas du CHR en février dernier.
Raoul Hedebouw posera donc une question au collège : « Mr Demeyer, pensez-vous possible d’entamer des négociations avec les sociétés exploitantes de parkings en ouvrage de manière à garantir cette gratuité universelle pour les personnes à mobilité réduite sur le territoire de la Ville de Liège ? ».
Réponse(s) : lundi soir !


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?