Le secteur culturel et associatif liégeois a besoin d'aide pour ne pas disparaître avec la crise du COVID 19

Voici l'interpellation du conseiller communal PTB, au conseil communal de ce lundi 25 mai. 

"La Province et la Ville de Liège sont riches d’un tissu culturel et associatif très développé et diversifié. Petits lieux de diffusion de spectacles ou concerts, espaces d’expositions, etc., ces acteurs incontournables des arts de la scène et des arts plastiques dynamisent notre territoire ; ils complètent et renforcent les propositions, tout aussi nécessaires, des institutions subventionnées.

Au-delà des mesures sanitaires qui impliquent l’annulation de quasi toutes les activités culturelles et associatives de notre cité, la crise du COVID 19, dans sa durée, met à mal de trop nombreuses petites structures qui auront de très grandes difficultés à se relever. Ces petites structures, qui fonctionnent en grande partie sur des fonds propres liés aux recettes de la billetterie ou des inscriptions à leurs activités, mais également aux recettes issues de leurs bars, sont sans ressources depuis plusieurs mois. En grande majorité, ces associations passent entre les mailles des mécanismes de soutien actuellement mis en œuvre par la Région Wallonne, ou encore le fonds pour la Culture, tout aussi exceptionnel que limité, mis en œuvre par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Ne bénéficiant pas de convention ou contrat-programme, ces associations sont donc peu voire pas subventionnées.

  1. Comment la Ville de Liège compte-t-elle aider ces acteurs culturels et associatifs liégeois ?

  2. Quel sera le planning de la mise en œuvre des aides?

Antonio Gomez Garcia, conseiller communal PTB"

 

 


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?