Pour une place Lumumba à Liège

Voici l'interpellation de Mehdi Mohamed Salhi, conseiller communal PTB, lors du conseil du 29 juin 2020.

Pour une place Lumumba à Liège

Le samedi 6 juin à Liège et le dimanche 7 juin à Bruxelles, d’importants rassemblements ont eu lieu pour faire entendre un message clair : le racisme n’a plus sa place en Belgique. La jeunesse liégeoise, diversifiée et solidaire, veut que les discriminations à son égard cessent, mais elle entend aussi rompre avec une histoire coloniale belge raciste.

Face à ces revendications, les autorités doivent réagir et la ville de Liège, en tant que cité multiculturelle et progressiste, doit être à l’avant-garde de ce combat contre le racisme et les vestiges mémoriels de l’histoire coloniale. Le 30 avril 2018, mon camarade Raoul Hedebouw interpellait le collège communal sur la nécessité de titulariser une de nos rues ou places emblématiques liégeoises au nom de Lumumba.

Quel intérêt de dénommer une rue ou une place Lumumba ? Il est une figure majeure de la décolonisation. Lumumba a été porteur pour son pays d’un véritable projet de société progressiste, face à l’impérialisme qui pillait son pays depuis des dizaines d’années. La dénomination de cette place aurait pour vocation de contribuer à informer la population sur notre rapport à la colonisation du Congo, qui oscille entre occultation et glorification, comme en témoignent les statues et plaques en hommage aux premiers colons et au pillage systématique et violent du Congo. Au sein même de la Violette, une plaque fait honneur à cette histoire coloniale. Il est temps de la retirer. Et la création d’une telle place peut nous aider à rompre avec ce passé.

Mes questions sont donc les suivantes:

  • Pouvez-vous dénommer, le plus vite possible, une rue ou une place Lumumba à Liège ?

  • Dans quel délai ?

Mehdi Mohamed Salhi, conseiller communal PTB"


Montrer 1 réaction

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Tom Fürstenheim
    a commenté 2020-06-29 23:16:05 +0200
    Le gouvernement belge a donné son plein accord pour l’assassinat de Patrice Lumumba.
    Celui ci voulait pourtant instaurer une démocratie au Congo. C’est le dictateur Mobutou, ami du roi Baudoin, qui a dirigé le pays en pillant une grande partie de ses richesses et en massacrent les opposants de son régime barbare.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?