Que s’est-il passé samedi dernier lors de l’action des gilets jaunes ?

Samedi 15 juin les Gilets Jaunes de Liège organisaient un rassemblement pacifique sur l'esplanade Saint-Léonard pour revendiquer justice fiscale et pouvoir d'achat. L'action s'est terminée par plusieurs dizaines d'arrestations dont une jeune mineure de 16 ans. Le conseiller communal PTB Mehdi Salhi interrogera ce lundi le collège PS-MR pour demander des explications face aux violences policières relatées par les manifestants et des réparations aux victimes. Voici le texte de son interpellation.

Interpellation du conseiller communal Mehdi Salhi (PTB)

Samedi dernier les gilets jaunes ont organisé un rassemblement pacifique sur l'esplanade Saint-Léonard à Liège. Une cinquantaine de personnes se sont rassemblés dans une ambiance festive et familiale. Cela fait des semaines qu'ils organisent des rassemblements à Liège pour revendiquer une justice fiscale et l’augmentation de leur pouvoir d’achat.

Samedi, les gilets jaunes ont décidé de marcher jusqu’à la place du marché pour se rendre au centre-ville. Il n'y avait aucune volonté de violence, de blocage ou de dégradation. En Féronstrée, des dizaines de policiers interviennent et encerclent les manifestants. Plusieurs vidéos et témoins attestent d'une violence de répression démesurée qui se solde par des blessés. Les arrestations ont suivi, notamment celle d'une jeune fille mineure de 16 ans.

Encore plus alarmant, les arrestations se sont poursuivis à l'intérieur d'un café de la place du marché. La prochaine étape sera-t-elle de suivre les manifestants jusque dans leur domicile ? Au poste de police, la jeune fille de 16 ans a subi une fouille complète et a été déshabillée presque entièrement. Un traumatisme qu'elle n'oubliera pas de si tôt. Le rassemblement avait été signalé à la ville mais, il est vrai, pas la marche. Est-ce que cela justifie une décision aussi arbitraire et une violence complètement disproportionnée face à l’action pacifique des gilets jaunes ?

  • Monsieur le bourgmestre, avez-vous autorisé ces opérations de police avec notamment le recours à cette répression violente de la marche des gilets jaunes ? Quelles instructions précises avez-vous donné (ou pas) en tant que chef de la police ?
  • Plusieurs gilets jaunes se considèrent victimes de répression policière. Quelles démarches envers eux comptez-vous entreprendre ?

Mehdi Salhi
Conseiller communal PTB


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?