Toilettes publiques gratuites à Liège : il faut soulager ce besoin

Comment faire pipi en ville ? Les Liégeois-es le disent, il faut investir dans des toilettes publiques gratuites. Comment est-ce possible que ce ne soit pas le cas en 2022. Les femmes et les familles n’ont pas le choix de payer ou rentrer chez elles pour aller aux toilettes. Ou alors c’est la débrouille quand on connaît un bon filon. Au 21e siècle, notre ville dispose uniquement de quelques urinoirs pour les hommes. Il ne suffit pas de créer un échevinat égalité femmes-hommes, il faut agir !

En 2015, suite à la proposition du PTB, la ville a installé des cathy cabines dans les parcs en été. « Chaque année, nous avons dû revenir avec cette demande pour qu’elles soient remises. Cette année encore, nous sommes fin mai et elles ne sont toujours pas installées. Devons-nous vraiment vous le rappeler à nouveau ? En 2017, vous nous répondiez que vous alliez étudier la faisabilité d'avoir des toilettes fixes et durables dans notre ville, et étudier les bâtiments utilisables. En 2021, vous avez accueilli favorablement notre proposition de toilettes publiques gratuites dans le futur parking vélo. Et lorsqu’on vous a demandé des nouvelles, vous nous avez répondu après 11 mois qu'il n'y aurait finalement pas de toilettes dans ce parking », explique Sophie Lecron, cheffe de groupe PTB, qui interpellera la majorité PS-MR au conseil du 30 mai avec Léa Tuna, Céline Fassotte et Louise Ferida Defawes.

Positivement, la ville a débloqué 60 000€ pour louer un local pour ces toilettes. Mais il n’y a toujours rien de concret derrière cela. Et qu’en est-il des bâtiments publics où l’on pourrait installer des toilettes (musées, bibli...) ? La saga traîne en longueur.

C’est pourtant possible. Rappelons-le, Liège est jumelée avec Gand, une ville avec le même nombre d’habitants, qui a investi dans des toilettes gratuites, accompagnées d'une signalétique très claire. Qu’attendent les autorités liégeoises pour s'inspirer de cette ville ?

« Comment allez-vous prendre en mains ce problème qui traîne en longueur ? Quels sont les bâtiments de la ville qui pourraient accueillir des toilettes gratuites ? Pouvez-vous confirmer que vous allez remettre des cathy cabines dans les parcs dès maintenant ? Ce sont les questions que nous poserons à la majorité », conclut Sophie Lecron.