Affichage électoral à Liège : le PTB dénonce une atteinte à la démocratie qui pénalise les plus petits partis

Le PTB a appris par voie de communiqué de presse que le collège communal PS-MR a décidé de réduire l'affichage électoral sur le territoire de la Ville de Liège à un SEUL panneau. Sophie Lecron, cheffe de groupe PTB "Nous ne comprenons pas cette décision. A aucun moment au conseil communal ou en réunion de chefs de groupe, il n'a été question de réduire l'affiche électoral à ce point. Après les demi-panneaux en 2012 et en 2018 pour les plus petites listes, voici le collège PS-MR qui décide carrément de supprimer l'ensemble des panneaux dans les quartiers. Les habitants des différents quartiers périphériques, qui concentrent la majorité de la population liégeoise, n'ont-ils plus droit à être informés ? Faut-il habiter dans le centre-ville pour savoir quels partis et quels candidats se présentent ?"

Le PTB conçoit qu'une affiche soit insuffisante comme argument électoral. Mais une affiche est le début d'une information sur les différents candidats et listes qui se présentent. Elle est une porte d'entrée d'autant plus importante lorsque l'on ne dispose pas d'un budget conséquent pour financer des panneaux privés et des sponsorings sur les réseaux sociaux. Et Sophie Lecron d'ajouter : "Cette décision va pénaliser surtout les plus petites listes. C'est un déni de démocratie. Cette conception de l'affichage électoral est très conservatrice et sera perçue par la population comme une volonté de maintenir un entre-soi inacceptable des partis traditionnels."

Le PTB, s'il se réjouit de l'augmentation de nombre de bureaux de vote sur le territoire de la ville de Liège, il ne peut que regretter que cela se fasse aux dépens de l'affichage. "C'est toute cette logique inacceptable d'un raisonnement à enveloppe fermée. La démocratie mérite que l'on y consacre les budgets nécessaires. Nous ne manquerons pas d'interpeller dès aujourd'hui le collège pour qu'il revienne sur sa décision. Le prochain conseil communal n'ayant lieu que le lendemain des élections, cette décision est vraiment anti-démocratique. Un courrier sera adresse au collège ce soir pour convoquer une réunion extraordinaire des chefs de groupe.", conclut Sophie Lecron.

Enfin, le PTB tient à rappeler qu'en 2018 le règlement d'affichage électoral a été soumis au vote du conseil communal et a été l'occasion d'un débat démocratique au conseil. Le PTB avait, à l'époque, regretté les demi-panneaux pour les petites listes. Le PTB rappelle donc que le code de la démocratie locale et de la décentralisation stipule en son article L4130-2. §1er que "À cette fin, le conseil communal met à la disposition des listes des emplacements réservés à l’apposition d’affiches électorales et assure une répartition équitable de ces emplacements entre les différentes listes." Le règlement d'affichage électoral est donc bien une prérogative du conseil et non du collège communal.


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?