Délégation d’actes infirmiers à du personnel non-qualifié : le PTB Liège insiste pour que le débat ait lieu au conseil communal, concernant le CHR

En vue du conseil communal de Liège de ce lundi 23 novembre, le PTB Liège a introduit une interpellation pour demander à la ville de se positionner publiquement contre l’application, au CHR de la Citadelle, de la nouvelle de délégation d’actes infirmiers à du personnel non-qualifié. Problème : cette interpellation a été rejetée par la majorité. 

Le parti de gauche réagit par la voix de son conseiller Mehdi Salhi : Dans mon interpellation, je demandais au collège de se positionner publiquement contre l’application de cette nouvelle loi dont le personnel soignant ne veut pas. A Bruxelles, la direction de l’hôpital Erasme a déjà annoncé qu’il n'appliquera pas cette loi, et nous voulons nous inspirer de sa décision.”

La majorité liégeoise, qui ne s’est pas prononcée sur le fond de la question, refuse cette interpellation sous prétexte que cela ne relève pas des compétences du conseil communal. Elle évite ainsi le débat public et le renvoie au conseil d’administration de l’intercommunale. 

“C’est vrai que la Citadelle est une intercommunale et que la Ville de Liège n’est pas seule décisionnaire. Mais la position officielle d’une ville comme Liège donne un signal important, c’est pourquoi nous trouvons que ce débat sur une question si cruciale doit avoir lieu au sein même du conseil communal”, poursuit le conseiller PTB. 

Et celui-ci conclut : “Pour moi, l’argument avancé par la ville est incompréhensible : Il est arrivé plusieurs fois que nous débattions au sein même du conseil de points importants concernant des intercommunales. L’exemple le plus récent est celui d’Intradel : c’est bien au sein du conseil communal qu’a eu lieu le débat sur l’interdiction de jeter les couches dans les sacs et conteneurs verts. Un autre exemple, bien connu, est celui des scandales Nethys-Publifin : il est arrivé à plusieurs reprises que des débats sur cette intercommunale aient lieu dans l’enceinte du conseil communal. Aujourd’hui, en pleine crise covid, il est plus que nécessaire de débattre publiquement de la situation du CHR de la Citadelle.” 


Contact presse : Mehdi Salhi 0496/49 78 22




Pour lire l'interpellation telle qu'elle était prévue, cliquez ici


Envie d’agir avec le PTB ?