Un plan de gestion qui met la corde au cou des Liégeois

Depuis des années, les finances de la ville sont en crise. Nous l'avons répété à plusieurs reprises, en proposant des solutions : augmenter les nominations pour renforcer la cotisation des agents de la ville au fonds de pension, organiser une fronde municipaliste contre les mesures d'austérité imposées par la région. Ou encore, taxer davantage les grandes entreprises présentes à Liège, comme le PTB le fait dans la ville de Zelzate, où nous sommes en majorité avec Vooruit. Si c'est possible là-bas, ça l'est ici. A Liège, rien de tout ça n'a été entendu jusqu'à aujourd'hui. Une nouvelle fois, les autorités s'apprêtent à voter un plan de gestion sanglant.

Faire des économies sur les pauvres, ou aller prendre l'argent là où il est ?

A l'occasion du conseil communal conjoint Ville-CPAS, voici l'intervention d'André Leruth, chef de groupe des conseillers du CPAS pour le PTB. 

"Sang toi libre" à tout âge

Geler l’encadrement pour réchauffer un quartier : le personnel des écoles sinistrées doit être maintenu

Non au doublement du nombre de places de parking payantes à Liège

En plus des prix du carburant, des énergies et du coût de la vie en général qui explosent, c'est maintenant au parking payant que la majorité liégeoise PS-MR s'attaque. Elle prévoit de doubler le nombre de places payantes (de 4500 à 9000) dans les années à venir, pour récupérer 3 millions €. Un comble quand on sait que les échevins et le bourgmestre eux-mêmes ont tous droit à une place réservée dans un parking couvert et sécurisé du centre-ville tout au long de l'année, payée avec l'argent des Liégeois. Ils n'ont évidemment pas prévu de se retirer ce privilège. Quel culot. 

Chantier du tram et TEC : la ville doit trouver des solutions contre les retards et installer des abribus

Se déplacer dans le chantier géant qu’est Liège depuis des mois est un enfer. En voiture, à vélo, à pied, mais aussi en bus. Trajets déviés ou mal renseignés, des retards trop fréquents qui exaspèrent chauffeurs et usagers car les bus sont bloqués dans les bouchons.

Toilettes publiques gratuites à Liège : il faut soulager ce besoin

Comment faire pipi en ville ? Les Liégeois-es le disent, il faut investir dans des toilettes publiques gratuites. Comment est-ce possible que ce ne soit pas le cas en 2022. Les femmes et les familles n’ont pas le choix de payer ou rentrer chez elles pour aller aux toilettes. Ou alors c’est la débrouille quand on connaît un bon filon. Au 21e siècle, notre ville dispose uniquement de quelques urinoirs pour les hommes. Il ne suffit pas de créer un échevinat égalité femmes-hommes, il faut agir !

Malaise dans nos crèches communales

C'est le malaise dans les crèches de la ville de Liège. Les puéricultrices, les parents et les enfants font face à la mauvaise gestion des autorités politiques face au manque d'effectifs. La crèche de Grivegnée a même dû fermer ses portes il y a 1 mois déjà. La situation est similaire ailleurs et concerne les presque 350 puéricultrices de la ville. Ce lundi 30 mai, Raoul Hedebouw est intervenu au conseil communal - où il a reçu une délégation de travailleuses (photo) - pour relayer leurs inquiétudes. 

Rencontre avec Raoul Hedebouw à la Fiesta rebelle le 7 mai ● Découvre le programme de la fête 🔥

Comment renforcer la politique vélo de Liège ? 

Le Gracq a sorti le mois dernier un premier baromètre cyclable à l’échelle de la Wallonie. Sur les 13 000 participant.e.s à cette grande enquête, 1335 formulaires validés concernaient la Ville de Liège, soit près de 10% des répondants wallons. Loin devant les villes de Namur, Mouscron, Mons ou Charleroi. C’est une bonne nouvelle, mais comme le dit le Gracq, c’est malheureusement la seule. David Ambrosio, conseiller communal, interpellera la majorité PS-MR lors du conseil de ce lundi 25 avril.