Actualités

La Ville de Liège va-t-elle prendre le pas de Bruxelles et commander une étude sur la gratuité des TEC ?

Le PTB continue de plaider pour la gratuité des transports en commun, notamment dans la ville la plus congestionnée de Wallonie qu'est Liège. Les premiers résultats de l'expérience de Dunkerque confortent notre revendication. Et les lignes bougent aussi en Belgique puisque des élus PS et Cdh soutiennent désormais l'étude de cette gratuité pour le réseau STIB. Sophie Lecron, cheffe de groupe PTB, interpellera le collège lundi 25 février pour demander une telle étude pour l'agglomération de Liège.

De belles promesses sans financement. Réaction de Sophie Lecron à la déclaration de politique communale

Ce mardi 5 février Sophie Lecron, cheffe de groupe PTB au conseil communal de Liège, a réagi à la déclaration de politique communale de la majorité PS-MR. Sans surprise, mais avec la volonté de mener le combat pour une ville de Liège sociale et durable, le PTB a voté contre cette DPC en regrettant principalement le manque de financement pour les politiques sociales mais aussi le manque d'ambition pour sanctionner les gros pollueurs sur le territoire de la ville de Liège.

Le PTB votera contre le Plan Urbain de Mobilité de l'arrondissement de Liège

Le Plan Urbain de Mobilité de l'arrondissement de Liège est soumis au vote au conseil communal de ce 4 février. L'occasion pour Sophie Lecron de justifier les raisons des désaccords du PTB avec ce plan et de répondre à certaines critiques émises notamment par le Service Public de Wallonie dans la presse.

Motion du PTB en soutien aux jeunes mobilisés pour le Climat #YouthForClimate

Ce lundi 4 février, la cheffe de groupe PTB au conseil communal de Liège, a défendu une motion pour soutenir activement les jeunes mobilisés pour le climat. Elle a notamment insisté auprès du pouvoir organisateur communal de ne pas sanctionner les élèves qui se battent pour leur avenir et l'avenir de la planète.

Quelle solution envisager pour le déménagement du Festival des Ardentes ?

Les Ardentes, festival de musiques urbaines, désormais bien connu des Liégeois cherche un nouveau terrain pour 2020. En effet, le site de Coronmeuse va subir de grandes transformations qui le rendront impraticables pour l'organisation du festival. Par voie de presse, nous avons appris que les organisateurs souhaitent l'organiser à Rocourt en face du futur stade du RFC Liège. Ce déménagement n'est pas encore définitivement tranché mais pose quelques questions et suscite déjà des inquiétudes. Antonio Gomez Garcia, conseiller communal PTB, interpelle le collège ce 4 février à propos de ce déménagement.

La Ville de Liège doit demander le maintien des boîtes rouges et une amélioration du service universel de bpost

Bpost a annoncé la suppression à terme de 3000 boîtes postales. 79 viennent d'être démontées sur le territoire de la ville de Liège. Les conseillers communaux PTB, Mehdi Salhi et Raoul Hedebouw, interpellent le collège ce 4 février pour demander à la Ville d'intervenir auprès de la direction de bpost et exiger le maintien d'un service postal de qualité. Voici le texte de leur intervention.

La politique d’appel à projet à enveloppe fermée ne suffira pas pour vaincre la pauvreté à Liège

Après avoir interpellé la majorité PS-MR sur les plans de la ville pour faire de Liège une ville zéro-SDF, le conseiller communal PTB David Ambrosio interpellera le collège ce lundi 4 février pour demander la fin des politiques à enveloppe fermée et un financement structurel des politiques de lutte contre la précarité. Il est en effet inacceptable qu'au nom de nouvelles ambitions pour le projet positif de "Housing First", on sacrifie d'autres politiques d'accompagnement social encore nécessaires aujourd'hui. Voici le texte de son interpellation.

Le PTB Liège demande le déploiement d'un réseau connecté de micro-capteurs pour mesurer la qualité de l'air

Le succès de la mobilisation exigeant une autre politique en faveur du climat montre combien l'inquiétude grandi au sein de la population. En Belgique comme ailleurs, des dizaines de milliers de personnes, de toutes les générations, descendent dans la rue et réclament d'urgence un changement de cap. En terme de qualité de l'air, les chiffres sont accablants. Selon l'Organisation mondiale de la santé, 80% des personnes vivant en milieu urbain sont exposées à un niveau de pollution de l'air dangereux pour leur santé. Pour une action efficace, il est possible aujourd'hui grâce aux innovations technologiques de mesurer en temps réel la qualité de l'air. C'est ce que Londres et Copenhague ont fait grâce à un réseau de micrco-capteurs mobiles et connectés. Une mesure nécessaire pour organiser une lutte active à court et moyen terme contre la pollution aux particules fines. C'est la proposition que défendront ce lundi au conseil communal Sophie Lecron et Céline Fassotte, conseillères communales PTB.

Le salon de l’auto est révolu. Vive le salon du vélo en Province de Liège !

A l'occasion du conseil provincial de ce jeudi 31 janvier, Rafik Rassaa, chef de groupe PTB, a proposé au collège provincial l'organisation d'un salon alternatif du vélo en Province de Liège. Le collège - par la voix de Katty Firquet - a manifesté de l'intérêt pour la proposition. La députée provinciale a répondu qu'elle sollicitera le département des sports pour organiser un tel événement en 2020. Elle a aussi précisé qu'il s'agira d'une initiative publique transversale alliant différentes thématiques liées à la pratique du vélo (sport, santé, environnement, mobilité douce et tourisme) et ce en collaboration avec le monde associatif comme demandé par le conseiller provincial PTB. Une bonne nouvelle que le groupe PTB ne manquera pas de suivre pour la mise en application.

Plan Urbain de Mobilité : insuffisant pour une mobilité sociale et durable

Le Plan Urbain de Mobilité, le PUM, est attendu depuis plus de dix ans après l’échec du PUM de 2008. L'enjeu est de taille car il faut réorganiser la mobilité dans une ville congestionnée : augmenter l'usage des transports publics et des modes doux (vélos et piétons) tout en diminuant l'usage de la voiture. Le but étant de désembouteiller Liège, diminuer la production de gaz à effet de serre pour préserver la planète et accompagner socialement cette transition écologique. Ce n'est donc pas une option. C'est une nécessité.

Pour le PTB, ce PUM aurait du être l’occasion d’un grand débat public avec des consultations populaires, de multiples allers-retours entre autorités, experts, associations d’usagers et citoyens, avec des choix conscients pour une mobilité durable et sociale. Avec une enquête publique menée au pas de charge, ce PUM a clairement souffert d’un déficit démocratique. Que penser du résultat aujourd’hui soumis au vote ?

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?