Actualités

Quelle solution envisager pour le déménagement du Festival des Ardentes ?

Les Ardentes, festival de musiques urbaines, désormais bien connu des Liégeois cherche un nouveau terrain pour 2020. En effet, le site de Coronmeuse va subir de grandes transformations qui le rendront impraticables pour l'organisation du festival. Par voie de presse, nous avons appris que les organisateurs souhaitent l'organiser à Rocourt en face du futur stade du RFC Liège. Ce déménagement n'est pas encore définitivement tranché mais pose quelques questions et suscite déjà des inquiétudes. Antonio Gomez Garcia, conseiller communal PTB, interpelle le collège ce 4 février à propos de ce déménagement.

La Ville de Liège doit demander le maintien des boîtes rouges et une amélioration du service universel de bpost

Bpost a annoncé la suppression à terme de 3000 boîtes postales. 79 viennent d'être démontées sur le territoire de la ville de Liège. Les conseillers communaux PTB, Mehdi Salhi et Raoul Hedebouw, interpellent le collège ce 4 février pour demander à la Ville d'intervenir auprès de la direction de bpost et exiger le maintien d'un service postal de qualité. Voici le texte de leur intervention.

La politique d’appel à projet à enveloppe fermée ne suffira pas pour vaincre la pauvreté à Liège

Après avoir interpellé la majorité PS-MR sur les plans de la ville pour faire de Liège une ville zéro-SDF, le conseiller communal PTB David Ambrosio interpellera le collège ce lundi 4 février pour demander la fin des politiques à enveloppe fermée et un financement structurel des politiques de lutte contre la précarité. Il est en effet inacceptable qu'au nom de nouvelles ambitions pour le projet positif de "Housing First", on sacrifie d'autres politiques d'accompagnement social encore nécessaires aujourd'hui. Voici le texte de son interpellation.

Le PTB Liège demande le déploiement d'un réseau connecté de micro-capteurs pour mesurer la qualité de l'air

Le succès de la mobilisation exigeant une autre politique en faveur du climat montre combien l'inquiétude grandi au sein de la population. En Belgique comme ailleurs, des dizaines de milliers de personnes, de toutes les générations, descendent dans la rue et réclament d'urgence un changement de cap. En terme de qualité de l'air, les chiffres sont accablants. Selon l'Organisation mondiale de la santé, 80% des personnes vivant en milieu urbain sont exposées à un niveau de pollution de l'air dangereux pour leur santé. Pour une action efficace, il est possible aujourd'hui grâce aux innovations technologiques de mesurer en temps réel la qualité de l'air. C'est ce que Londres et Copenhague ont fait grâce à un réseau de micrco-capteurs mobiles et connectés. Une mesure nécessaire pour organiser une lutte active à court et moyen terme contre la pollution aux particules fines. C'est la proposition que défendront ce lundi au conseil communal Sophie Lecron et Céline Fassotte, conseillères communales PTB.

Le salon de l’auto est révolu. Vive le salon du vélo en Province de Liège !

A l'occasion du conseil provincial de ce jeudi 31 janvier, Rafik Rassaa, chef de groupe PTB, a proposé au collège provincial l'organisation d'un salon alternatif du vélo en Province de Liège. Le collège - par la voix de Katty Firquet - a manifesté de l'intérêt pour la proposition. La députée provinciale a répondu qu'elle sollicitera le département des sports pour organiser un tel événement en 2020. Elle a aussi précisé qu'il s'agira d'une initiative publique transversale alliant différentes thématiques liées à la pratique du vélo (sport, santé, environnement, mobilité douce et tourisme) et ce en collaboration avec le monde associatif comme demandé par le conseiller provincial PTB. Une bonne nouvelle que le groupe PTB ne manquera pas de suivre pour la mise en application.

Plan Urbain de Mobilité : insuffisant pour une mobilité sociale et durable

Le Plan Urbain de Mobilité, le PUM, est attendu depuis plus de dix ans après l’échec du PUM de 2008. L'enjeu est de taille car il faut réorganiser la mobilité dans une ville congestionnée : augmenter l'usage des transports publics et des modes doux (vélos et piétons) tout en diminuant l'usage de la voiture. Le but étant de désembouteiller Liège, diminuer la production de gaz à effet de serre pour préserver la planète et accompagner socialement cette transition écologique. Ce n'est donc pas une option. C'est une nécessité.

Pour le PTB, ce PUM aurait du être l’occasion d’un grand débat public avec des consultations populaires, de multiples allers-retours entre autorités, experts, associations d’usagers et citoyens, avec des choix conscients pour une mobilité durable et sociale. Avec une enquête publique menée au pas de charge, ce PUM a clairement souffert d’un déficit démocratique. Que penser du résultat aujourd’hui soumis au vote ?

Saint-Léonard : une autre histoire de jaune

Le mécontentement s'amplifie à Saint-Léonard et c'est une autre histoire de jaune ! Non pas des gilets jaunes mais bien de sacs jaunes qu'il est impossible de se procurer dans le quartier. Le problème est récurrent et risque d'augmenter le nombre de dépôts clandestins et l'utilisation de sacs non-conformes. Ainsi commence la question écrite posée par le conseiller communal PTB Antonio Gomez Garcia. Le collège vient de répondre. Et s'il reconnaît le problème, il ne propose pas encore de solution pérenne pour les 12.000 habitants du quartier. Des contacts vont être pris avec les commerçants ainsi que les deux comités de quartier Saint-Léonard et Jolivet ... Affaire à suivre.

Pourquoi la 9e édition du Nöel alternatif a été annulée ?

Sophie Lecron, cheffe de groupe PTB, a adressé cette question écrite au collège communal suite à la décision de la police de Liège de faire annuler la 9e édition du Noël alternatif organisé chaque année à Liège depuis 9 ans. Entre temps, le collège a autorisé son organisation à une date ultérieure. Restons vigilants et rejoignons le Noël alternatif ce mercredi 26 décembre à 18h en Neuvice

La réforme des APE : l’emploi est menacé à la Province de Liège

Ce jeudi 20 décembre, Catherine Lacomble, conseillère provinciale PTB, a interrogé le collège à propos de la réforme des aides à l'emploi. Ses questions ont porté sur l'impact éventuel de cette réforme sur l'emploi et la qualité des services publics au sein de l'institution provinciale comme dans l'ensemble des structures paraprovinciales ou associatives. La réponse du collège a permis de prendre connaissance du nombre de travailleurs concernés à la Province de Liège : 196 familles risquent demain de se retrouver sans emploi. Le recensement dans les autres structures n'est pas encore achevé mais il risque aussi de se chiffrer en quelques centaines. Le PTB continuera de soutenir le combat des organisations syndicales et des travailleurs pour la défense de leur emploi et pour le maintien du droit de la Province de disposer de ces aides à l'emploi.

La réforme des aides à l’emploi (APE, PTP, …) menace l’emploi et la qualité des services rendus à la population

Le 29 novembre dernier la FGTB manifestait à Namur contre la réforme des APE qui concerne quelque 60000 postes de travail. Cette réforme continue de menacer directement 3500 postes de travail dans le non-marchand comme dans les services publics des pouvoirs locaux. La fin du régime des contrats PTP approuvée par l'ancien gouvernement wallon menace aussi l'emploi de certains travailleurs à la Ville de Liège. Sophie Lecron, cheffe de groupe PTB au conseil communal, interpellera ce lundi 17 décembre le collège pour demander quelles actions il compte entreprendre pour défendre l'emploi et la qualité des services à la population qui en dépend.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?